Département Mathématiques, Informatique, Automatique de l'ISAE
Logo ISAE
DMIA
Accueil » DMIA » Axes de recherche » ADIS : Automatique, Décision et Interface des Systèmes » Commande des systèmes » Projets » Génération artificielle de sensations visuelles et tactiles (GASVT)

Génération artificielle de sensations visuelles et tactiles (GASVT)

Mis à jour le 11 février 2010

 Objectifs

Développer des organes de commande pour aéronefs à technologie active (retour d’effort) afin :

  • d’adapter l’impédance de l’organe de commande à la morphologie du pilote,
  • lié artificiellement les organes de commande pilote et co-pilote
  • retourner au pilote des informations kinesthésiques sur l’état opérationnel de l’avion.

 Description

Le projet s’inscrit dans le DAS Aéromécanique, Matériaux et Structure du pôle de compétitivité AESE et plus particulièrement dans celui de l’aéromécanique car il concerne les dispositifs de sensations visuelles et tactiles présents dans les organes de pilotage d’avion et d’hélicoptères que sont les palonniers, les manches (latéraux ou centraux), les leviers de gaz… Le projet consiste à acquérir la maturité nécessaire dans le domaine de la technologie active afin de pouvoir faire le saut technologique, condition sine qua none pour que soit envisagée une application industrielle.

L’ISAE est mise à contribution pour :

  • proposer une méthodologie de synthèse de lois de commande capable de s’adapter à différents type d’organes de commande. Cette méthodologie est développée sur un premier banc expérimental constitué des deux volants (pilote et copilote) dont on cherche à maîtriser les impédances mécaniques (impédance entre le volant et le pilote et impédance entre les deux volants pour restituer la sensation de couplage mécanique) et devra s’adapter au futur banc constitué de deux mini-manches à deux degrés de liberté.
  • proposer des solutions à base de retour d’informations kinesthésiques pour informer le pilote sur l’état opérationnel de l’avion et montrer que ces solutions peuvent réduire le stress du pilote en cas de situation critique par comparaison avec les aides visuelles classiques.

 Partenaires

Rattier-Figeac, Artus, TFE, Laboratoire Laplace

 Contexte

Ce projet alimente les deux thèmes de recherche de l’équipe ADIS :

 Personnels ISAE impliqués

Daniel Alazard, Baziz Atik, Frédéric Dehais, Eric Métral.

 Type de financement

DGE (projet labélisé par le pôle AESE)

 Durée du projet

3ans de 2007 à 2010

Mentions légales | Plan d’accès | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |