Département Electronique, Optronique et Signal de l'ISAE
Logo ISAE
DEOS

Modèles électromagnétiques et intégration des circuits

18 juin 2009

Toutes les versions de cet article : [français] [English]

Permanent : D. Bajon

Doctorant : T. Caillet

Contact : damienne.bajon@isae.fr, tél : 05 61 33 80 81

Coopérations

Coopérations industrielles, étatiques et universitaires :

LAAS-CNRS, NXP Semiconducteur France, Centre de Coopération Universitaire Franco Bavarois, Thales Alenia-Space, DAEP/ISAE.

À partir de la maîtrise d’outils électromagnétiques, dont certains sont développés en interne, cette activité de recherche s’articule autour du développement de méthodologies de modélisation et de conception des structures issues de l’intégration des circuits. Une attention toute particulière est portée à la prise en compte des effets distribués de couplage, que celui-ci soit volontaire ou induit.

Simulation électromagnétique

L’activité de simulation électromagnétique est orientée vers les techniques d’hybridation pour la prise en compte de structures d’échelles hétérogènes. En particulier, la méthode TWF (Transverse Wave Formulation) développée à l’ISAE et la méthode TLM (Transmission Line Matrix) doivent à leur choix commun de formuler en ondes les problèmes électromagnétiques, une forte compatibilité à l’hybridation et une complémentarité particulière liée à l’association de leurs natures respectivement intégrale et différentielle. Cette activité fait l’objet d’une coopération avec la Technical University of Munich et reçoit le soutien du Centre de coopération universitaire Franco-Bavarois.

Développement de méthodologies de modélisation électromagnétique

pour l’aide à la conception et à l’intégration des dispositifs : il s’agit d’élaborer des modèles large bande incorporant les effets distribués de topologie-design, couplages et interactions incluant les comportements hors bande. Les domaines applicatifs couverts incluent la modélisation électromagnétique appliquée aux dispositifs optroniques et térahertz. Cette activité est développée en synergie avec les activités des autres axes du groupe. Les spécificités du guidage térahertz induisent des modifications assez profondes - dispersion et conditions aux limites non parfaites - des formulations électromagnétiques développées jusqu’aux bandes millimétriques et motivent l’élaboration de structures innovantes comme par exemple les structures à gaps photoniques bi- ou tri-dimensionnelles rendant incontournables la simulation électromagnétique et l’élaboration de modèles.

Cette activité a vocation à se développer aussi vers des problématiques multi-physiques découlant d’applications issues de l’intégration de systèmes, par exemple, la problématique du fly-morphing sur substrat souple, en liaison avec le DAEP. De nouvelles évolutions des formulations électromagnétiques sont envisagées (formulations lagrangiennes).

Mentions légales | Plan d’accès | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |